Qui sommes-nous ?

Nous sommes un groupe de fidèles catholiques regroupant laïcs et religieux, hommes et femmes, conservateurs et réformistes. Certains d’entre nous se sont impliqués dans le lancement du hashtag #AussiMonEglise.

Rassemblés par l’horreur qu’ont éveillée en nous les révélations du rapport de la CIASE et la confiance que nous portons dans ce travail d’analyse inédit dans l’histoire de l’Église et dans l’histoire de France, nous désirons assumer nos responsabilités de baptisés dans les nécessaires transformations de l’Église catholique. Nous ne quitterons pas l’Église. Nous voulons qu’elle devienne une « maison sûre ».

Nous partageons les ressources, les informations, les encouragements qui nous aideront là où nous sommes, dans nos paroisses, nos diocèses, nos congrégations ou nos mouvements, à accueillir le rapport de la CIASE et à être acteurs du changement qu’il appelle.

Une vingtaine de personnes participe à ce projet, dont :

  • Alexis Baufine-Ducrocq, consultant
  • Gabrielle Bellier, haute fonctionnaire
  • Catherine Boulanger, enseignante
  • Jean Dumant-Liczko, juriste
  • Mathilde de Féligonde, psychologue clinicienne
  • Marie Frey, chercheuse
  • Alix Huon, ingénieure
  • Christophe Jadeau, statisticien
  • Elise Laperrousaz, chercheuse
  • fr. Marie-Augustin Laurent-Huyghues-Beaufond, religieux dominicain
  • Louis Lourme, chercheur en philosophie et chef d’établissement scolaire
  • Etienne Ménard, chef scout et enseignant-chercheur
  • Hélène de Mugriet, chercheuse

Notre Charte

Nous sommes rassemblés par-delà nos nombreuses différences par quelques convictions fondamentales qui forment le socle de la démarche « Agir pour notre Église »

  • À la suite de la CIASE, nous accordons une priorité toute particulière aux victimes et à leur parole. Les victimes ont en effet une place privilégiée non seulement dans l’ordre de la compassion, mais dans l’ordre de l’intelligence et de la recherche de la vérité. C’est pour cette raison que la CIASE les a prises en co-actrices de son rapport, et c’est pour cette raison qu’elles doivent à présent être co-actrices des transformations de l’Église.
  • Nous-mêmes ne parlons pas à la place des victimes : s’il y en a parmi nous, elles ne sont pas présentes à ce titre, mais à celui de personne baptisée, et nous renvoyons systématiquement aux associations et autres structures aptes à porter en tant que telle la parole des victimes.
  • Nous ne sommes ni un lobby, ni un groupe de pression. Nous relevons la profondeur des transformations nécessaires dans l’Église. Cette conviction s’incarne notamment dans notre observatoire des réformes en cours.
  • Nous considérons que ces changements sont la responsabilité de tous les baptisés, et non seulement des clercs, des pasteurs ou des responsables en Église. La recherche de moyens concrets pour tout catholique de participer au changement nécessaire est aussi au cœur de notre activité.
  • De même, notre parole est adressée à tous les catholiques de bonne volonté, et non aux instances dirigeantes de l’Église ou à un courant particulier.
  • Le rapport de la CIASE n’est ni un cinquième Évangile, ni une nouvelle table de la Loi. Nous reconnaissons cependant sa haute qualité épistémologique qui fera date dans l’Histoire de l’Église et nous reconnaissons la pertinence de ses conclusions, tout en relevant l’importance du débat et de la discussion sur la nature précise des réformes à mener.
  • Nous savons que de nombreuses personnes, victimes ou témoins, ont été éloignées de la foi en Jésus-Christ par les horreurs commises dans son Église. Nous avons à cœur de respecter ces personnes en actrices légitimes. Pour notre part, nous voulons changer l’Église de l’intérieur, et en communion de foi avec le Peuple des Baptisés.

Partenaires

De la parole aux actes

Collectif de personnes victimes ayant participé au groupe miroir de la CIASE.

Contact

Nous sommes présents sur Twitter.

Vous pouvez également nous envoyer un message via ce formulaire :

    Mentions légales

    Site hébergé par OVH

    2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France

    Ce site ne collecte pas de données personnelles.