Catégories
Aller plus loin

« Il faut que le droit canonique soit mieux connu de tous »

Le rapport de la Ciase suggère une modification du droit canonique pour réagir aux abus sur mineurs. Paul Lignières, avocat et vice-recteur de l’Institut Catholique de Paris, rappelle la nécessité de mieux faire connaître le droit canonique au sein de l’Église.

En 2011, Jean-Marc Sauvé, alors vice-président du Conseil d’État, remettait un rapport au président Sarkozy en réponse à des affaires nées de conflits d’intérêts dans la vie publique. Cinq ans après, ce rapport avait débouché sur la mise en œuvre de certaines de ses recommandations par l’adoption de la loi dite Sapin 2 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique.

Dix ans plus tard, en réponse à la demande de l’Église de France, la démarche mise en œuvre par Jean-Marc Sauvé présente des similarités en termes de méthode notamment parce qu’il suggère des modifications du droit canonique, tout en passant le relais à d’autres pour les mettre en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.